Pianiste soliste, chambriste, accompagnateur et professeur de piano, Sébastian Ené dédie sa vie à la compréhension et la transmission du langage musical.

 

Titulaire du diplôme de Master du CNSMDP (Conservatoire National Superieur de Musique et de Danse de Paris), il a travaillé tout au long de sa formation avec Roger Muraro et Isabelle Dubuis, Emmanuel Strosser et Cécile Hugonard-Roche. Hors cursus il a travaillé avec Michaël Levinas, Jean-Claude Pennetier, Gabriel Tacchino et Corneliu Gheorghiu. Il a aussi suivi des master-classes de Benedetto Lupo et Philippe Bianconi.

Au cours de ses douze premières années de piano, il a participé à plus de 15 concours nationaux en Roumanie, remportant souvent le premier prix, ses premiers professeurs Sorin Baroti et Magda Stanescu accordant une importance particulière à la compétition.

Ses rencontres avec les compositeurs français Roger Tessier et Michael Levinas ont été essentielles. En 2013 et 2014, l'expérience vécue aux côtés de Michael Levinas lors du travail de recherche et de composition d'une œuvre pour piano acoustique et clavier-midi commandée par l'IRCAM
lui a permis d'approfondir son regard sur le son du piano et sa résonance spécifique.

Sa large palette d’intérêts musicaux et culturels lui a permis de partager la scène avec de nombreux musiciens et artistes.

Son duo avec le violoniste Hugues Girard offre au public les œuvres des Grands Maîtres, tels Mozart, Beethoven, Schubert et Schumann, tout comme celles de jeunes compositeurs contemporains.

Son étroite collaboration avec la pianiste albanaise Rea Veizi est née d'un projet unissant musique, art visuel et théâtre. C'est avec l'apport d'artistes invités que leurs concerts proposent un autre regard sur la relation entre ces trois langages.


Lauréat 2015 de la "Fondation Banque Populaire".
Choisi par l'Institut de France, Académie des Beaux Arts, il a été résident au Château de Lourmarin.
Boursier des fondations "L'or du Rhin", "Meyer", "Tarrazi" et "Fortuna".